1

La Une N° 160 : Apocalypse Now

pdg-160_page_01L’énergie nucléaire est assurément une des pires énergies. Militaire, centralisée, ruineuse, anti-démocratique, et apocalyptique. Beznau, la plus vieille centrale en activité est une catastrophe annoncée. L’exemple de Fukushima prouve que le pire est toujours probable. Comme l’énergie nucléaire contient sa propre destruction, il s’agit à notre échelle, de débrancher les centrales nucléaires après au plus 45 ans d’activité en Suisse en acceptant le 27 novembre l’initiative «Pour la sortie programmée de l’énergie nucléaire».

webmaster@pagesdegauche.ch

One Comment

  1. L’énergie nucléaire c’est le choix de la complexité, fait par l’establishment capitaliste mondial. En effet les moyens technologiques directs, qui transforment en énergie commercialisables les ressources naturelles, qui elles sont abondantes, locales et gratuites, sont des utilisations possibles donc craintes par cette classe de possédants, qui redoutent d’assister à un transfert progressif des productions et distributions énergétiques, qui passeraient graduellement et politiquement en mains plus « populaire ». Cela grâce à des technologies simples et atteignables par des communautés humaines, notamment les populations vivant en petites et moyennes localités. C’est la peur de voir arriver au sein des marchés des coopératives de productions d’électricité. Car la complexité nucléaire, associée au marché global des ressources minérales énergétiques, plane dans les hautes sphères de l’économie, ont refusent que les peuples aient à ce sujet des droits démocratiques de décisions, donc de choix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*